Assainissement et Réutilisation des Eaux Usées du Douar Asselda

Bonne-Pratique-Assainissement-Douar-Asselda-4

La bonne pratique en quelques mots…

Disposant d’un réseau de collecte des eaux usées non conforme, le douar Asselda, à travers son association pour le développement, l’environnement et la famille a exprimé en 2008 sa volonté de compléter son système d’assainissement par un traitement durable des eaux usées. Auparavant, ces eaux usées se retrouvaient acheminées vers l’aval du douar, et le rejet se faisait directement dans le milieu naturel et dans l’oued Rherhaya. Ces eaux usées se retrouvaient alors mélangées avec les eaux d’irrigation, ce qui constituait un risque majeur pour la santé des villageois.

Le projet consistait donc à supprimer ces rejets d’eaux usées non traitées dans le milieu naturel et de concevoir un réseau de collecte et de traitement fonctionnel avec notamment une station d’épuration utilisant des procédés appropriés et durables.

L’association du village d’Asselda, en collaboration avec la commune d’Asni, la province d’Al Haouz et L’Association Maroco-Suisse pour l’Environnement et le Développement (AMSED), a manifesté son intérêt pour réaliser ce projet qui permettra au village de réutiliser ses eaux usées pour l’irrigation des arbres fruitiers, plantés en aval du douar.

 

Ce qui a été réalisé ?

  • Diagnostic du réseau d’assainissement des eaux usées déjà existant
  • Réalisation d’une étude socio-économique au niveau d’Asselda
  • Réalisation d’une étude épidémiologique
  • Travaux de réalisation du réseau des eaux usées : travaux de pose de canalisations
  • Travaux de réalisation du réseau de collecte des eaux pluviales
  • Réalisation de la station d’épuration des eaux usées type filtre planté
  • Réalisation de bassins de stockages pour les eaux usées traitées
  • Réalisation d’une station de pompage solaire et d’un système goutte-à-goutte pour l’irrigation des arbres fruitiers
  • Suivi des performances techniques et des campagnes de formations

 

Ce qui en a résulté ?

  • Une sensibilisation aux dangers des eaux usées et une population plus avertie.
  • Un traitement approprié et durable des eaux usées.
  • Un transfert de savoirs et de compétences envers les ingénieurs et les techniciens des services de la Province
  • La réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation de 14 hectares d’arbres fruitiers à l’aval du village.
  • Création de poste d’emploi permanent pour la gestion et l’entretien de la STEP.
  • La protection de l’Oued Rherhaya et ses espaces récréatifs contre la pollution liquide

 

Fiche de la bonne pratique à télécharger

Fiche de l’association à télécharger

Fiche de la technique utilisée à télécharger

 

Galerie Photos