Captage des eaux pluviales et utilisation dans des jardins agro-écologiques, Eco-Douar El Hamri, Province Chichaoua

Bonne-Pratique-Agroecologie-Douar-El-Hamri-5

La bonne pratique en quelques mots…

Dans la province de Chichaoua, région aride marquée par l’insuffisance des précipitations et l’irrégularité des pluies, le maraîchage reste peu développé. Les conditions sociales y sont précaires et l’insuffisance de la production locale est criante. Ainsi, l’association France et Maroc au Cœur (AFEMAC) a eu comme projet de créer un site développant l’agroécologie au Maroc dans le petit village d’El Hamri.

Il s’agit à travers ce projet de transformer l’agriculture de plusieurs douars de la commune de Mzouda, pour essayer de permettre aux familles d’accéder à l’autonomie alimentaire, en convertissant leurs pratiques agricoles improductives en agroécologie génératrice de denrées et de revenus.

Le projet concerne les dimensions conjointes de l’environnement, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation et du développement communautaire.

A travers son projet, l’association AFEMAC porte une attention particulière à la préservation des ressources en eau, notamment à travers la mise en place d’un système de collecte des eaux pluviales à différents niveaux : au niveau du centre, au niveau des ménages, et au niveau du village de par la réhabilitation d’une ancienne Metfia collective.

 

Ce qui a été réalisé ?

  • Construction du siège associatif et du centre de formation à El Hamri
  • Réalisation d’un jardinet d’application dédié à l’agroécologie et aux plantes aromatiques
  • Amélioration de l’étanchéité des toitures pour la mise en place d’un système de collecte des eaux pluviales
  • Ateliers de sensibilisation et formations aux principales techniques et cultures agroécologiques
  • Formation initiale de groupes de stagiaires expérimentateurs (une quinzaine de producteurs) et initiatives de développement de leur propre jardin
  • Elaboration d’un système de suivi-accompagnement de ces expérimentateurs
  • Formations spécialisées adaptées aux spécificités et produits du terroir

 

Ce qui en a résulté ?

  • Constitution d’un réseau d’acteurs et d’expériences autour de l’agroécologie
  • Mise en place progressivement un nouveau pôle agroécologique au Sud du Maroc, prenant la forme d’une ferme pédagogique agroécologique.
  • Sensibilisation, formation, et renforcement du rôle des femmes du village
  • Augmentation des rendements des cultures et de la sécurité alimentaire
  • Réduction de la pauvreté rurale et amélioration des conditions de vie de la population locale

Ce qui peut encore être envisagé ?

  • Réalisation d’une metfia au niveau du centre pour le stockage des eaux pluviales et leur utilisation dans le jardin d’application
  • Imperméabilisation des toitures au niveau de chaque ménage et réhabilitation des metifas existantes
  • Opération de réhabilitation d’une metfia communautaire au niveau du douar El Hamri

Plaquette afemac

Fiche de la bonne pratique à télécharger

Fiche de l’association à télécharger

Fiche de la technique utilisée à télécharger

 

Galerie Photos