Présentation générale

D’une superficie de 2.855 km², le sous-bassin de N’fis fait partie du système hydraulique de l’oued Tensift. Situé dans la partie centrale du bassin Haouz Mejjate,  il est délimité à l’Est par le sous-bassin Rherhaya et à l’Ouest par le sous-bassin Assif Al Mal.

Le sous-bassin du N’fis relève, dans sa partie amont, de la Province d’Al Haouz et dans sa partie aval, de la Préfecture de Marrakech. Il englobe la ville d’Amizmiz ainsi que 21 communes rurales avec une population totale de 245.656 (RGPH 2014).

Sous-Bassin Nfis-1


Ressources en Eau et Usages

L’Oued N’fiss est alimenté par plusieurs affluents dont les principaux sont: l’Oued Amezmiz, Assif Ougdemot, Oued Ouirgane, Assif Imigdal, et Assif N’Augrandis. Ses apports moyens en eaux de surface sont évalués à 174 Mm3 au niveau de la station de Takerkoust. Le sous bassin du N’fiss compte 3 barrages (Lalla Takerkoust, Yacoub Al Mansour et Agafay), 14 lacs collinaires et 34 séguias.

La superficie de la grande hydraulique, irriguée au niveau du sous bassin atteint 21 000 ha, alors que celle de la petite et moyenne hydraulique est de l’ordre de 25 000 ha. Les sorties de la nappe au niveau du sous bassin du N’fiss sont estimées en moyenne à 93 Mm3 / an, alors que les entrées ne sont que de 58  Mm3 / an, révélant ainsi un déficit moyen de 35 Mm3 / an.

Principaux Enjeux

Le sous bassin du N’fiss se distingue par les vastes périmètres de la Grande Hydraulique. Ceux-ci sont généralement déficitaires en eau d’irrigation : Censés initialement recevoir 300 Mm3 à partir des barrages Takerkoust/Yacoub Mansour et des eaux transférées du Sous-Bassin Lakhdar à travers le canal de rocade, ils ne reçoivent en réalité que 200 Mm3 en moyenne, principalement à cause de la succession des années sèches, de l’envasement des barrages, et des pertes de retenue en volume d’eau du canal atteignant environ 2% / an.

Cette situation incite de plus en plus les agriculteurs à avoir recours au eaux souterraines, amenant ainsi le sous bassin du N’fiss à connaitre un déficit en bilan d’eaux souterraines des plus élevé par rapport aux autres sous-bassins. Ce sous bassin connait également une prolifération des pompages illicites dans les périmètres de la Grande Hydraulique.


Principales caractéristiques du bassin

Superficie2 855 km²
Altitude360 m – 2.417 m NGM
Population245.656 habitants (RGPH 2014)
Situation administrativeProvince Al Haouz (16 communes): Guemassa, Lalla Takerkoust, Oulad Mtaa, Sidi Bedhaj, Tamsloht, Amghras, Amizmiz, Moulay Brahim, Ouazghuita, Ouirgane, Aghbar, Anougal, Ighyl, Ijoukak, Imgdale, Talat N’yaaqoub
Prefecture Marrakech (5 communes): Loudaya, Sidi Zouine, Aït Imour, Agfay, Souihla
Pluviométrie moyenne annuelleStation Takerkoust: 226 mm
Station Imin El Hamam: 331 mm
Apports en eau moyen annuelStation Takerkoust: 174 Mm3/an
Usages de l’eau Agriculture : 208 Mm3/an
AEP/AEPI : 147,2 l/s
Bilan d’eau souterraineEntrées moyennes: 58 Mm3/an
Sorties moyennes: 93 Mm3/an
Déficit moyen: -35 Mm3/an